Bonané !

Bah oui : bonne année !

Pendant les vacances, les Nouveaux Ballets en ont profité pour se reposer (en mangeant du faux-gras vegan). Amélie Poirier et Audrey Robin sont parties filmer en Inde du sud (notamment, mais pas que… on me dit dans l’oreillette qu’il y avait aussi une histoire de yoga Iyengar) pour le film « Voilées » qui viendra dialoguer avec le même spectacle éponyme qu’Amélie créera fin avril 2018 au CDN de Montluçon. Plus qu’une journée de tournage, et le montage que réalisera l’artiste-vidéaste Justine Pluvinage pourra commencer en février.

Janvier-février, c’est la période des résidences et des étapes de travail pour les Nouveaux Ballets !

Marion Sage et Amélie Poirier s’apprêtent à montrer leurs toutes premières étapes via le dispositif Happynest de Superamas. Ce sera à la Maison de la Culture d’Amiens / Festival Tendance Europe le 26 janvier à 20h et le 31 janvier à 15h à l’EPSM d’Armentières / Le Vivat dans le cadre du Festival Vivat la danse.

Marion Sage était d’ailleurs en résidence ce week-end à Bruxelles sur son projet « En voût »  et Amélie Poirier part demain avec son équipe dans le Pas-de-calais : à la Comédie de Béthune / CDN pour une dizaine de jours. Elle y présentera d’ailleurs une autre étape de travail le 24 janvier à 18h.

Clémentine Vanlerberghe sera également en résidence au Théâtre Massenet à Lille pour sa pièce-quatuor « Plubel » qu’elle crée en binôme avec la danseuse-chorégraphe italienne Fabritia d’Intino. Une présentation de travail réservée aux professionnel.les aura lieu le vendredi 2 février à 14h. Clémentine interviendra par ailleurs à l’Université Lille 3 en ce début d’année . Le 7 mars, elle y présentera le rendu de ce travail et montrera un petit morceau d’un prochain solo qu’elle est en train de construire autour du don des larmes, du care/du soin, intitulé : « Gracia Lacrimae ».

Sophie Mayeux a pris part au premier volet de la SUPERésidence (mise en place notamment par le Tas de Sable à Amiens et le Théâtre des Doms à Avignon) à la Fabrique de Théâtre -BE-. Elle partira prochainement en Haute-Garonne, à proximité de Toulouse afin de travailler avec des scolaires sur sa pièce en cours de création « Die Verwandlung » dans le cadre du programme Création en cours des Ateliers Médicis.

Audrey Robin, quant à elle partage son temps, entre la création de « Voilées » d’Amélie Poirier et la Cie Velum pour laquelle elle travaille sur différents aspects techniques de la prochaine création de Léo Lequeuche « Cent mille ans » et construit de nouveau une marionnette taille humaine en mousse taillée.

Voilà ! On file, parce qu’on a du boulot…

On espère vous voir ou vous rencontrer lors de nos prochaines étapes de travail 🙂

GROS BISOUS <3

 

Laisser un commentaire